• print
  • pdf

Vous êtes ici : Accueil /Agenda 21 / Participation et évaluation

Processus participatif de l'Agenda 21 : la gouvernance

Le processus de mise en oeuvre de l'Agenda 21 n'est pas un dispositif figé et fermé.
La CCTGV souhaite prolonger la démarche participative engagée dès la réflexion.

Pourquoi s'appuyer sur la participation ?

- car l'Agenda 21 est un projet de territoire et qu'il implique l'ensemble des acteurs,
- car l'Agenda 21 est un projet transversal, qu'il doit donc prendre en considération les parties prenantes ne pouvant pas se défendre (les publics éloignés de la sphère publique, la Nature, les Ressources Naturelles..),
- car l'Agenda 21 est un projet pour l'avenir, qu'il faut donc imaginer ce que sera notre territoire demain et qu'il faut prendre en compte des acteurs absents : les générations futures.

Ainsi, l'une des actions du programme d'action est la mise en place d'une instance participative.

Cette instance devra :
- être une force de proposition pour la prise en compte du Développement Durable (DD) par la CCTGV et les communes d'une part et pour des actions pertinentes au regard de la stratégie d'autre part,
- assurer le suivi de la réalisation du plan d'actions,
- participer à l'évaluation du 1er programme d'actions.

Dans le cadre d'un Agenda 21, la participation des acteurs est de toute façon nécessaire pour rendre compte de la complexité du système local, pour permettre à tous de s'approprier et de faire vivre le projet.
La participation doit être recherchée à toutes les étapes. Mais la participation peut prendre aussi différentes formes selon les objectifs visés.
D'autre part, il faut toujours s'appliquer à rendre compte aux personnes impliquées du travail réalisé et des décisions argumentées retenues.
C'est une des raisons pour laquelle la communication de l'Agenda 21 est un des facteurs de réussite et d'appropriation par la population.
La participation se réfléchit, la participation est un projet à part entière ; elle ne s'improvise pas.

Il existe plusieurs niveaux de participation qui répondent à des objectifs différents :

- l'information,
- la consultation,
- la concertation,
- la co-construction,
- la co-décision.

Processus d'évaluation

L'évaluation d'un projet et des actions a pour objectif de vérifier non seulement l'adéquation et la pertinence des politiques menées au regard des enjeux locaux, des principes du DD, mais également l'efficacité des moyens affectés et leur évolution.

Dans le Cadre de Référence des Agenda 21, il existe des indicateurs de la démarche dont la participation des acteurs et l'évaluation.
Mais nous devons également être attentif à :
- l'organisation du pilotage
- la transversalité des approches
- l'amélioration continue.